Expériences des pratiquants

Pour la première fois, je sens que j’ai vraiment un but, un vrai but dans la vie. Et pour moi, c’est déjà beaucoup

Sans cette méditation je n’aurais jamais été capable de regarder ma vie et la manière dont je l’ai vécue. C’est sûr. Peut-être que j’aurais pu cacher mes souffrances ou agir d’une manière différente, je ne sais pas.

Mais je n’aurais jamais pu voir mes agissements et le rôle que je jouais dans tous ces évènements du passé. Sans cette méditation, je serais toujours en train de me plaindre de ceci et de cela, tout en continuant à penser que tout est de la faute des autres et non de la mienne. Je me suis rendu compte que je portais en moi énormément de fierté.

L’image que je renvoyais aux autres a toujours été très importante, je refusais de me montrer faible et de m’ouvrir aux autres. Je me suis donc replié sur moi-même. Je me comparais sans cesse aux autres. Si une personne avait quelque chose de plus que moi, je ne l’aimais pas.

Si une personne semblait plus faible que moi, alors je pouvais être modeste et sympa, je m’occuper bien d’elle. Je pensais être quelqu’un de bien parce que j’étais tellement sympa avec les faibles. Ça, c’était ma vie. Je ne vivais que dans la comparaison, j’essayais par tous les moyens de donner l’impression d’être le meilleur. S’il n’y avait pas de concurrence en face de moi, alors j’étais sympa.

Cela peut paraître étrange, mais dans mon éducation, il était de bon ton de s’aimer et de chercher à s’améliorer en permanence. J’ai vraiment essayé de m’aimer et de me dire que j’étais génial. Cette méthode de méditation est un peu à l’opposé de tout ça. On réalise que l’on n’a absolument rien de génial, et c’est un grand soulagement.

C’est vraiment un grand soulagement parce que c’est un lourd fardeau que de toujours penser qu’on est génial et que l’on doit l’être tout le temps. Maintenant, je me libère de cet ego et de cette fierté, le monde autour de moi est devenu plus sympa et il me traite plus gentiment ces temps-ci. Oui, c’est drôle, car avant, le monde était mon ennemi. Il ne l’est plus.

Michael / Avocat
Go Back

Vous réalisez que la méditation est une pratique amusante et coolVous réalisez que la méditation est une pratique amusante et cool

Comptable à New York, je pensais que l’argent était une chose bien et que ma vie l’était tout autant. J’ai toujours couru après l’argent et l’amour car je pensais que j’en manquais. Mais cette quête était sans fin et je n’étais jamais satisfaite. Je pensais que ma vie allait bien, mais cette méditation m’a ouvert les yeux : je n’avais aucun bonheur en moi. J’étais juste dans mon monde et je pensais que ma vie allait bien. Maintenant, avec du recul, je vois très clairement que je ne faisais que cacher mes difficultés et que j’étais malheureuse.

J’étais tellement occupée à vivre dans mon monde rempli d’attentes que je ne pouvais pas voir ce qui se passait par ailleurs. Je « mangeais toutes mes pensées » : ma pensée d’avoir du succès, ma pensée d’être meilleure que les autres… et avec toutes ces pensées, je me sentais tellement lourde ! Alors, j’ai médité en jetant tous ces lourds fardeaux et maintenant, je n’ai plus aucun besoin à satisfaire.

Je suis enfin heureuse ! Comme je n’ai plus de pensées illusoires, je reste concentrée sur une seule chose à la fois. Grâce à cette concentration optimale, je suis plus productive et plus efficace. J’apprends plus rapidement et que je communique beaucoup mieux avec les gens. Je ne réfléchis pas beaucoup quand je parle avec quelqu’un, je lui parle, c’est tout. Pour moi, le bonheur c’est juste ça, c’est très naturel et c’est un sentiment de paix et de tranquillité.

Vous réalisez que la méditation est une pratique amusante et cool. Vous trouverez le sens de votre vie grâce à cette méditation et vous ressentirez la plus grande joie de votre existence. Tout le monde peut suivre cette méthode, car elle est simple et facile. Vous aussi, essayez-là !

Ting / Comptable
Go Back

Sois le changement que tu veux voir dans le monde

Depuis ma naissance, je pensais avoir tout fait avec le cœur et rien avec la tête. J’aime les gens et j’aime les aider. J’y ai consacré toute ma vie, y compris ma vie professionnelle. Mais un jour, un membre de ma famille a souffert de dépression.

Il n’y avait rien que je ne pouvais faire pour l’aider et savoir que je ne pouvais pas aider cette personne m’a fait sombrer dans une dépression bien plus profonde. Alors, j’ai médité et j’ai remarqué un changement en moi. J’ai réalisé que c’était à moi de changer et que je devais m’aider moi-même. L’important n’était pas mon besoin d’aider les autres à s’améliorer mais d’être un exemple pour ceux qui avaient besoin d’aide. J’ai découvert comment montrer la vraie compassion et le vrai amour en m’apportant de l’aide à moi-même. Il s’agit de vivre « en montrant l’exemple et en incarnant le bonheur que l’on veut voir dans le monde ».

Quand j’ai commencé cette méditation, ma carrière professionnelle avait rapidement progressé. Les gens m’ont appelée «la superstar » et j’ai été nommée dans le top 5 dans mon secteur d’activité avec le titre de Vice-présidente exécutive. J’avais du succès dans les affaires, mais j’étais vraiment très occupée par mon travail. Je savais que cette médiation était une grande chance pour moi et que je devais sacrifier quelque chose pour obtenir une autre chose. J’ai alors pris une décision audacieuse, celle de partir pour la Corée et d’investir sur moi-même.

Ce n’était pas une mine d’or mais une mine de diamant ! La plupart des gens qui veulent méditer sont très occupés par leurs vies, mais j’espère qu’ils prendront le temps d’investir sur eux-mêmes pour trouver ce qu’ils veulent réellement. Maintenant, j’aime ce que je suis. J’ai une profonde gratitude envers cette méthode parce qu’elle a vraiment changé toute ma vie.

Durant mes 4 mois de méditation en Corée, j’ai surmonté mes expériences traumatisantes du passée ainsi que mes phobies, et je me suis enfin libérée de mes problèmes de santé. Beaucoup me disent que j’ai beaucoup changé, que je suis plus radieuse et plus jeune. Mon cœur est rempli de joie, d’amour et de gratitude. C’est avec cette gratitude qui est désormais en moi, que je veux donner aux autres en étant un exemple.

Tuyet / Vice Président Executif d'une Multinationale
Go Back

« Je suis reconnaissante. Chaque jour, je suis vraiment reconnaissante »

Avant la méditation, les relations avec ma famille étaient difficiles. J’avais beaucoup de rancune envers mes parents parce que je pensais qu’ils ne m’aimaient pas et qu’ils préféraient mes frères et sœurs. Je ne retenais que les expériences négatives du passé et je ne voyais jamais les bonnes choses que mes parents avaient faites pour moi. Alors, on ne se parlait pas.

La méditation m’a permise de reprendre contact avec mes parents. Je me suis même rendue au Vietnam pendant deux semaines pour les voir. Même s’ils ignoraient à quel point j’étais sincère et motivée, cette rencontre a été merveilleuse. Nous nous sommes mutuellement pardonnés au milieu des rires et des pleurs. J’ai pu sincèrement demander pardon à mes parents pour toute la peine que je leur avais causée. Jusque là, je n’avais jamais pu leur dire que j’étais désolée et que je les aimais.

Maintenant, je suis capable d’avoir une relation tendre avec ma famille. Je suis capable de leur dire que je suis désolée et que je les aime. Je ne me plains plus lorsque les choses ne vont pas comme je le souhaite. Je ressens vraiment plus d’amour et de compréhension pour les gens qui m’entourent.

Outre mes relations familiales, ma vision de la vie s’est nettement améliorée. Je travaille avec plaisir, je profite davantage de mes enfants et je prends même soin de moi. J’ai de l’amour, de la reconnaissance, et une grande compassion pour tous les gens que je rencontre. Je remercie

sincèrement Woo Myung pour avoir fondé cette méthode et pour la partager avec moi et le reste du monde. Je lui suis infiniment reconnaissante. Sa compassion et son amour sont sans limite. Merci à tous ceux qui m’ont aidée au sein de cette méditation et encouragée tout au long des étapes.

J’ai tellement de chance de participer à une méditation aussi incroyable, et au fond de moi, je sais que cette méditation a le pouvoir et la capacité de guérir ceux qui choisissent d’ouvrir leur cœur. J’encourage tout le monde à essayer cette méditation pour trouver le vrai bonheur.

Xuan Hong / Commerçante
Go Back

La méditation? “C’est simple et tellement puissant!”

Avant de méditer, ma vie semblait tout à fait correcte. Les gens me trouvaient heureuse et à l’aise en famille, à l’école et au travail, mais en réalité j’étais sans cesse inquiète et j’étais sous pression. J’avais toujours ce besoin de plaire à tout le monde et j’étais obsédée à l’idée de conserver une bonne image devant les autres.

Je me cachais toujours derrière un sourire faux et un maquillage chargé, je me cachais pour paraître parfaite. Avec la méditation, j’ai réalisé que tout était dû au fait que je me souciais de la manière dont le monde me voyait. J’étais tellement inquiète que je ne portais jamais de chaussettes blanches ou des couleurs claires de peur que les gens puissent voir si mes pieds étaient sales. Je pensais que le monde me jugeait pour la moindre chose. J’étais tellement envahie par ce sentiment d’insécurité que j’en étais devenue insomniaque.

Mais finalement, en regardant ma vie, la méditation m’a vraiment aidée à voir que je ne vivais que dans cette “bulle”. J’étais coincée dans un endroit où je ne me souciais que de ma propre vision des choses, où je me comparais aux autres et où je voulais devenir meilleure avec mes propres standards que je m’étais moi-même fabriqués. Maintenant que je regarde en arrière, je peux dire que j’étais vraiment ridicule ! Et dire que je m’infligeais toutes ces inquiétudes !

Comme je médite en Corée, je n’ai pas encore revu ceux qui m’ont connue avant la méditation. Par contre, tous ceux que j’ai rencontrés au centre de méditation, me disent que je suis plus lumineuse. J’ai moi-même constaté des changements: je n’ai plus d’insomnies et je peux danser avec des chaussettes de n’importe quelle couleur et sans maquillage! Comme je ne me préoccupe plus des opinions des autres, je me sens beaucoup plus forte et libre. Le plus grand cadeau de cette méditation c’est de voir que le monde ne tourne pas autour de moi. Je n’ai vécu que pour moi-même. Pour moi, le meilleur aspect de cette méditation c’est de voir la réalité, le véritable monde, en dehors de ma bulle.

Alexandra / Massothérapeute
Go Back

“Vous commencez à vous voir ainsi que votre façon d’être dans chaque facette de votre vie”

Ce qui est bien avec cette méditation c’est qu’elle est capable de vous montrer qui vous êtes d’une manière beaucoup plus large que vous ne pourrez le faire vous-mêmes. C’est vraiment très difficile de vous voir tel que vous êtes, alors cette méditation a cette façon de vous montrer d’un point de vue beaucoup plus large.

Vous regardez en vous-mêmes comment vous êtes réellement et vous voyez les choses qui sont en vous. J’ai vu des choses en moi dont j’ignorais l’existence avant de suivre cette méthode. Je pense que c’est une des plus grandes forces de cette méditation. Je pensais qu’il était très difficile d’apporter des changements en moi mais cette méthode m’a aidé à me débarrasser de mes habitudes et de mes pensées négatives inutiles.

Je suis vraiment plus heureux maintenant et beaucoup plus détendu. Je me sens mieux et pour moi, c’est la meilleure façon d’illustrer le Bonheur. De plus, ma concentration a augmenté. Comme je travaille avec des ordinateurs, il est absolument primordial d’être patient et concentré tout au long de la journée. Je travaille toute la journée avec ma tête, il est donc très important d’être détendu. Arrêter de gesticuler ou de penser à autre chose, seulement être là où je suis ! La méditation m’a vraiment aidé !

La méditation m’a également fait progresser en tant que mari et en tant que père. Je trouve que le problème majeur dans beaucoup de relations est que l’on attend tout le temps quelque chose des autres. On veut obtenir quelque chose de l’autre. Je pense que cette méditation a changé cette vision des choses avec ma femme. Maintenant, nous ne mettons plus en avant les attentes que nous pouvons avoir l’un de l’autre. La méditation a également changé ma façon de voir mes enfants.

Je les vois tels qu’ils sont, je les vois comme un parent, comme un père, c’est beaucoup mieux ainsi. J’avais des préjugés qui venaient du fort attachement que j’avais pour mes enfants. Avec la soustraction, je pense que l’on commence à voir sa famille de manière plus réaliste. C’est également bon pour les enfants parce qu’ils le ressentent et ils sont beaucoup plus détendus avec moi.

Hjörtur / Informaticien
Go Back

“J’avais besoin de retrouver la joie en moi”

J’ai commencé à méditer parce que j’avais besoin de me retrouver, de me recentrer.Je voulais retrouver la joie que je croyais avoir perdue et donner un sens à mon existence.

Sans comprendre réellement ce que je ressentais, je voulais trouver la vérité, car je crois que je savais, quelque part, que je vivais dans un monde d’illusions, mais je ne savais pas l’exprimer. J’étais souvent dans l’insatisfaction.
En méditant, j’ai vite constaté plus de légèreté, plus d’apaisement, de compréhension entre ce qui est vrai et faux, moins de jugement. J’ai accepté de vivre le moment présent ,de faire les choses plus en conscience et d’être plus en paix.
J’étais curieuse et attirée par la spiritualité, j’ai lu et écouté, regardé des vidéos, eu des échanges intéressants à ce sujet, mais il restait toujours des questions…
Quant à la méditation, j’ai essayé seule, mais sans résultat, je n’arrivais à rien 🙂
Aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir franchi le pas, d’avoir fait confiance à mon « intuition », et d’avoir réalisé que j’avais besoin d’être guidée.
On sent quand on est prêt, mais on peut penser que ce n’est pas pour soi. Or, cette méditation est pour tout le monde, pour chaque personne qui veut réellement découvrir la réalité. Celle-ci permet de se libérer de ses pensées limitantes du passé, de se détacher et d’accéder à la plénitude, à la joie, au bonheur…vivre !
Parfois, j’ai douté de moi-même pendant le parcours:
Suis-je capable ? Est-ce que je fais comme il faut ? Ai-je bien compris ? Vais-je y arriver ?
Heureusement, nous ne sommes jamais seuls, nos guides sont très présents et nous aident en permanence avec tellement de sincérité, ce qui nous permet d’avancer et de s’engager en totale confiance.
Enfin, nous comprenons qu’en prenant ce chemin nous nous libérons pour notre bien et par conséquent pour celui des autres.

Michelle / Retraité
Go Back

Depuis cette méditation, je fais table rase tous les jours.

Après un mois de méditation, mon comportement et mes habitudes ont totalement changé. À l’université, je m’asseyais toujours au fond de la salle, je rêvassais pour passer le temps, mais après avoir médité sérieusement pendant un mois, j’ai pris place au premier rang de ma classe avec le désir d’écouter et d’apprendre.

Apprendre était devenu amusant, ce n’était plus la routine ennuyeuse d’autrefois. J’ai même commencé à lever le doigt pour poser des questions et donner des réponses, alors que cela m’effrayait terriblement avant. J’ai remarqué que je devenais de plus en plus positive, sociable et mes notes en classe se sont aussi améliorées.

Lorsque je me vois à cette époque-là, j’étais comme sourde. Sourde face au monde qui m’entourait, pensant que tout ce que j’avais en tête, était vrai. Je n’entendais personne. Cette méditation m’a ouvert l’esprit sur le monde autour de moi, ainsi que tous mes sens.

Tous les changements positifs avec la méditation ont eu lieu très naturellement, juste en soustrayant mon “moi”, mon égo. Je n’ai pas eu besoin de forcer, je ne me suis donc jamais sentie fatiguée comme lorsque je m’obligeais à être heureuse et positive.

Doucement mais sûrement, j’ai abandonné la vie qui ne me causait que des problèmes et une toute nouvelle vie remplie d’innombrables possibilités, s’est ouverte à moi. Au lieu de chercher à éviter les problèmes, je les trouve et je les résous par la soustraction. Chaque étape de la méditation est différente et l’éveil aussi diffère selon l’étape, ce qui rend cette méthode très amusante et pleine de vie!

Lauren / Infirmière
Go Back

« A la recherche du « dô », le chemin vers l’éveil spirituel »

Il y’a quelques mois, j’ai commencé cette méditation, parce que je cherchais le « do », le chemin vers l’éveil spirituel. Lors du séminaire d’introduction, les mots que j’ai entendus ont résonné en moi, ils m’ont donné des réponses à ce que je cherchais, alors j’ai fait confiance à la méthode pour me guider vers l’accomplissement.

Les guides m’ont motivé pour avancer et tout a commencé à changer quand j’ai enfin lâcher-prise

Petit à petit, au fil de mon avancement, je me suis sentit plus clair, plus serein, plus bienveillant et heureux. Cette étude de méditation a parfois remis en cause mes convictions les plus profondes, mais c’était toujours pour mieux, et c’est aussi ce qui est beau. Par exemple, l’envie de devenir meilleur, de devenir quelqu’un qui puisse vraiment aider les autres, ces mêmes envies qui m’avaient jusque-là donné la volonté de méditer, ce sont de belles qualités mais si elles sont égocentriques j’ai réalisé que ça n’avait pas de sens en changeant de perspective cela laisse place au vrai.

Alors si j’avais quelque chose à dire à quelqu’un qui hésite à méditer, je lui dirais premièrement qu’elle est libre de choisir.

Je lui dirais aussi de ne pas seulement se fier à ses préjugés, pour faire son choix, mais d’écouter son cœur, d’écouter le flux qui la guide, et de choisir ensuite.

Si vous méditez, je voudrai déjà vous remercier du fond du cœur pour le bien que vous faites au monde, à vos proches, à vous-mêmes, et vous dire que ce chemin est beau et infini en profondeur. Gardez la foi et le courage pour commencer, mais ne gardez rien ensuite, et jetez cela aussi, quand le moment sera venu !

Encore merci pour tout.

 

Paul-Alexandre / étudiant en design
Go Back